top of page

Amen Viana ➤Edition deluxe de son nouvel album comprenant le remix de son duo avec Angélique KIDJO.

AMEN VIANA sera également en concert le 21 Novembre prochain au NEW MORNING pour la sortie de son album The AFROCANALYST 1.

Feat : Angélique KIDJO , Akua Naru – Kaziah Jones – Oldie Rooster



L’album The Afrocanalyst est une nouvelle étape dans la carrière de l’artiste. Enregistré au fil de ses voyages de musicien et co-réalisé avec Kwame Yaboah ( Cat Stevens, Craig David, Osibisa, Kwasibu Area Band…) il correspond à une reflexion sur son parcours et réunit des invités comme Keziah, Akua Naru …


Le chemin de l’Afrocanalyste tient de la découverte et d’un aboutissement. Plus qu’une définition, il remonte le récit d’un voyage qui s’étend sur plusieurs années et la naissance d’un personnage : L’Afrocanalyste.

Le protagoniste serait un élément venu d’Afrique et, par extension, de n’importe quel autre endroit du monde, ayant la capacité de surmonter le traumatisme causé par le départ contraint ou forcé de son pays d’origine en l’absence de perspective. L’Afrocanalyste se détache d’une victimisation devenue stérile face à un système géopolitique confus et caduque, mais qui perdure. Son leitmotiv, d’abord musical, est de faire de ses difficultés une force et de redonner un sens plus léger à une mondialisation à grande échelle, pourtant à sens unique. Il se réfère à une phrase de Bob Marley : « On ne sait pas à quel point on est fort jusqu’à ce que, être fort reste la seule option possible ». C’est le combat d’une génération consciente qui ne lâche rien.


L’Afrocanalyste est un état d’esprit. Et pour Amen Viana, né au Togo où il a grandi, c’est d’abord un état Rock. Dès l’enfance, c’est cette fusion-là qui l’emporte sur toutes les ondes. Le musicien rassemble convictions et rencontres autour de ce fil à l’électrique explosive qu’il transporte avec lui et dont il se joue avec une aisance réjouissante. Le mélange est savant qui balance des riffs incisifs parfois rock-punk sur les racines de rythmes ancestraux, le tout ponctué par les cuivres. Rock toujours. Formé avec Hendrix, Zeppelin, Zappa, Living Color… la terre battue est incandescente, vibrante.


L'album se compose de douze titres, chantés alternativement en anglais, en français et en mina, une langue du Togo. Le premier morceau au titre fédérateur imprime le ton et la direction, « Brother ». Amen Viana s’adresse à ses frères, en déroulant peu à peu un tempo qui appelle à la danse et réveille les corps, sinon les esprits. Les textes croisent la langue du pays d’origine, le Togo, avec les terres du hip hop, du rap, de la musique politique. Le musicien et guitariste réunit les voix de la chanteuse américaine Akua Naru, du globe-trotter nigérian Keziah Jones ou encore du soulman Oldie Rooster. Ensemble, ils célèbrent la force croissante d’une nation dont on sait depuis longtemps qu’elle déborde les frontières. D’un continent, l’autre, le pouls bat. Marion Paoli


Guitariste, chanteur, compositeur et arrangeur, Amen Viana sait créer des univers sonores étourdissants, tout en puisant aux racines de la musique africaine.

Originaire du Togo, il monte rapidement les échelons de la scène musicale ouest-africaine, avant de traverser la Méditerranée pour s'établir en France. Sa virtuosité à la guitare rappelle celle de Jimi Hendrix, son énergie rock celle de Living Colour, et il se taille rapidement une réputation dans de nombreux événements internationaux où il est invité à jouer aux côtés d'artistes comme Black-Eyed Peas, Angélique Kidjo, Indila, Cheick Tidiane Seck, Tony Allen.

​Amen Viana joue dans le monde entier, des scènes du Japon avec King Mensah, au Festival jazz de Montréal avec Lisa Simone, en passant par le Festival Taragalte en plein Sahara avec Aziz Sahmaoui et University of Gnawa.


Σχόλια


bottom of page