top of page

David Bowie " diamond dogs" Vinyle 50ème anniversaire remasterisé half-speed, vinyle picture 50ème. Editions limitées Le 24 mai 2024 (warner)


L’écriture de l’album avait été influencée par l’impossibilité d’obtenir les droits d’adaptation de 1984 de George Orwell en vue d’une production scénique, et par le travail de William S. Burroughs, que Bowie avait interviewé pour le magazine Rolling Stone en novembre 1973. Les chansons de l’album imaginent un scénario apocalyptique, illustrées par une pochette controversée représentant Bowie en créature mi-homme, mi-chien peinte par l’artiste belge Guy Peellaert à partir des photos de Terry O’Neill, le photographe de renommée mondiale. Depuis leur parution, les titres de DIAMOND DOGS ont été repris par des artistes comme Beck, Tina Turner, Duran Duran, Def Leppard, Joan As Police Woman, Dead Or Alive et The Struts.

Afin de promouvoir l’album, Bowie avait mis en place sa tournée la plus théâtrale et la plus élaborée à ce jour. Celle-ci a été capturée par les caméras de la BBC dans le célèbre documentaire Cracked Actor et sur disque dans l’emblématique album DAVID LIVE. Malgré la promesse faite aux fans d’organiser une tournée au Royaume-Uni, celle-ci n’a jamais eu lieu. Durant la deuxième partie de la tournée américaine, Bowie avait supprimé des éléments du show et l’avait entraîné dans une direction plus soul concrétisée lors de la sortie de son album suivant, YOUNG AMERICANS.

La nouvelle gravure de DIAMOND DOGS a été réalisée sur une table Neumann VMS80 à partir des bandes masters originales des Trident Studios restaurées en 192kHz sans aucun procédé additionnel lors de la numérisation. La gravure en vinyle half-speed a été réalisée par l’ingénieur du son John Webber aux AIR Studios de Londres.

Commentaires


bottom of page