top of page

Grant Haua : nouvel album " mana blues" sortie le 8 sept (dixiefrog rcds) et concerts en sept & oct

Le bluesman maori revient avec un album beaucoup pus rock , imprégné de lma puissance des rugbymen Maori .

** inclus le single « Pukehinahina » featuring The Inspector Cluzo


En tournée et en concert à Paris le 23 Septembre au Jazz club étoile puis le 13/10 en 1ère partie des silencers à la Maroquinerie


En cette année de Coupe du Monde de rugby, le maori Grant Haua souhaitait «marquer le coup» avec une "pochette" faisant le lien entre 2 univers qui le passionnent et qu’il pratique : celui de la musique et le Rugby ... le tirage de langue, les yeux exorbités n'est autre que le fameux Haka dont nous gratifient les All Blacks avant chaque match.

Cet album se rapproche de ses standards habituels mais sous une forme plus électrifiée. Qu’il s’agisse de chanter l’amour (« Jealousy », « To Be Loved »), le respect des grands noms (« Billie Holiday », « Bad Mofo », une ébouriffante reprise de « My Time Of Dying » de Blind Willie Johnson que Led Zeppelin avait déjà magnifié), les douleurs quotidiennes de l’âme et/ou du corps (« Aches », « Blame It On Monday ») ou tout simplement la recherche des choses simples (« Good Stuff »). Bref, tout ce qui fait l’alchimie d’un album magnifique et qui confirme que Grant Haua fait définitivement partie de ces artistes qui ont ce « petit truc en plus » qui n’appartient qu’aux plus grands.


QUELQUES MOTS DE GRANT


"Ceux qui sont familiers de ma musique remarquent que cet album est bien différent de mes précédentes productions que j’avais composés principalement à la guitare acoustique. Étant de la génération X, toutes ces chansons sont fortement influencées par cette période que je considère, et de loin, comme la meilleure dans l’histoire du rock. Je sais que cela me vaudra des critiques d’être trop « old school » mais à vrai dire je prends cela plutôt comme un compliment car mon ADN musical est définitivement construit autour de cette période. « Pukehinahina » et « Embers », les 2 titres de l’album parlant de la guerre, sont aussi pour moi une grande nouveauté en tant qu’auteur. « Pukehinahina » me transporte littéralement et nul doute que la contribution de Mathieu et Laurent de The Inspector Cluzo ne fait que rajouter à la rage de ce titre. Concernant « Embers », lorsque j’ai visité en mars 2022 le Mémorial de Caen, j’ai ressenti un incroyable mélange de tristesse, de perte mais aussi de fierté, de crainte et de respect envers tous ces hommes qui sont tombés là, pas mal d’entre eux étant aussi de mes ancêtres."


EN CONCERT


07/09 : Dampierre en Yvelines : « les 17 » (solo)

22/09 : Le Puy en Velay : « La Distillerie » (w/Neal Black & band)

23/09 : Paris : « Jazz Club Etoile » (w/Neal Black & band)

25/09 : Solothurn – Suisse (guest Neal Black)

29/09 : Blue in Athena – St Saulve (w/Neal Black & band)

01/10 : Le Groovy – Freyming Merleback (solo - 1ère partie Cutting Crew)

04/10 : Theolonious Café – Bordeaux (solo)

06/10 : Zygo Bar – Nantes (solo)

13/10 : La Maroquinerie – Paris (solo - 1ère partie The Silencers)

14/10 : Le Grillen – Colmar (solo - 1ère partie The Silencers)

15/10 : Chez Paulette – Pagney Derrière Barine (solo - 1ère partie The Silencers)

26/10 : Dampierre en Yvelines en Yvelines : « les 17 » (solo)


Yorumlar


bottom of page