top of page

Nico Wayne Toussaint ➤nouvel album " burning light" & concert à Toulouse le 24/02

JE REPARS A ZÉRO MAIS PAS DE ZÉRO


"Quelle belle idée que celle prometteuse de s'autoriser un nouveau départ ! Je m'appelle

Nico Wayne Toussaint et cela fait 25 ans que je monte sur scène avec mon groupe pour

jouer du blues, en tant que leader, harmoniciste et chanteur. Le blues, pour moi, ça a

commencé par un coup de foudre pour Muddy Waters et son harmoniciste James Cotton

quand j'avais quinze ans. Jouer du blues avec une guitare est dès lors devenu un rêve

secret que j'ai mis plus de 30 ans à réaliser.


Entre temps, l'harmonica, que j'ai démarré à l'âge de 18 ans, a été mon mode d'expression, m'a permis de me tailler un nom dans le milieu du blues et m'a fait jouer avec certains de mes idoles (James Cotton, Luther Allison). Le fan de guitare que je suis a toujours eu la chance de s'entourer d'excellents guitaristes au point de ne jamais ressentir le besoin d'en jouer lui-même, mais toujours, dans la maison, une guitare trainait, muette, dans un coin. Lorsque le confinement est arrivé, mes harmonicas ne m'ont plus suffit à exprimer mon blues. C'est donc tout d'abord avec une Tricone Regal que j'ai passé des heures à chercher à reproduire les sonorités de Ry Cooder ou Fred McDowell. Puis une Supro ramenée des USA juste avant la période du Covid m'a aidé à faire mes premiers phrasés en standard tuning.


Comme une nécessité, j'ai booké une session de studio en février 2022 et j'ai enregistré

en 3 jours un album solo « Burning Light » composé de 13 titres originaux, dans l'esprit

des mentors qui m'habitent : John Lee Hooker, Lightning Hopkins et les guitares lancinantes et saturées du Mississippi. L'harmonica est toujours présent, mais au second plan cette fois.


bottom of page