Rod Barthet nouvel album"A l'Ombre Des Sycomores" (Festivest/Socadisc) Sortie le 27 Janvier 2023

Rod Barthet se démarque totalement de la scène blues française.

Une fois de plus, il parvient à faire sonner la langue de Molière sur l’idiome de John Lee Hooker comme nul autre avant lui.

Album co-écrit avec Joseph D'anvers pour quelques titres & son complice de 20 ans

Boris Bergman

1er extrait " A l'ombre des sycomores"


Rod Barthet se démarque totalement de la scène blues française.

Une fois de plus, il parvient à faire sonner la langue de Molière sur l’idiome de John Lee Hooker comme nul autre avant lui.


Afin d’obtenir un tel résultat, le chanteur-guitariste prodige s’adjoint les services du parolier Joseph D'Anvers sans oublier Boris Bergman, complice de longue date avec lequel il compose depuis plus de 20 ans. Cette nouvelle collaboration avec Joseph d’Anvers lève le voile sur un univers où semblent se côtoyer Bo Diddley, Christophe, Chuck Berry ou Alain Bashung et Hubert Felix Thiefaine.

Avec ce nouvel album qui est la succession de tableaux sonores propres à l’imagination fertile de ses acolytes, notre chanteur-guitariste-auteur-compositeur franchit encore une nouvelle étape. Tous les morceaux rivalisent de nuances et d’imagination, dans le but de servir des thèmes souvent brûlants qui déplorent les errances humaines et l’oubli de nos fondamentaux. Après avoir fait trembler les scènes blues internationales depuis 2 décennies, Rod Barthet s’inscrit définitivement comme un rouage essentiel de la belle chanson française.


Quelques mots de Joseph D'Anvers

"Lorsque j’ai débuté ma collaboration avec Rod, j’ai tout de suite imaginé des textes emprunts d’aventure, d’exil, de voyage, de terres du bout du monde. J’entendais déjà dans ma tête sa voix chanter ces paysages poussiéreux, ces iles éloignées et je savais que ça lui collerait parfaitement. Ensuite, je l’ai laissé complètement libre d’emmener mes mots sur ses territoires remplis de guitares mélancoliques, de riffs rageurs mais élégants. De Bashung à Thiefaine, j’aime collaborer avec des écorchés, des hommes dont la voix, le visage, l’histoire et l’inspiration portent les stigmates de vies pleines, chahutées, bordéliques, des vies qu’on aime raconter. C’est dans cette lignée que j’inscris ma collaboration avec Rod ».

Lien d écoute album : https://bit.ly/Rod-Barthet